Chèvre Cou Clair du Berry

Origines

Les premières traces officielles de la Cou Clair du Berry remontent au début des années 1900. La population se serait formée au cours de ce dernier siècle à la suite de croisements entre les chèvres paysannes communes du territoire du Berry et des chèvres importées des Alpes Françaises et de Savoie.

Description

Le standard de cette chèvre est en cours de réalisation mais des éléments très distincts la caractérisent. La partie avant est couleur rosée à safran, l’arrière est noir ou nettement foncé, avec une tache rappelant l’avant de chaque côté du ventre. La face est claire avec des raies noires ou foncées allant des oreilles à la lèvre.

Utilisation

Le lait peut être utilisé pour faire des fromages ou être vendu tel quel. Des essais d'utilisation de la chèvre Cou Clair du Berry en écopastoralisme sont en cours.

Sélection

De 2000 à 2003, l’association pour le Renouveau de la Chèvre « Cou-Clair » du Berry a réalisé un inventaire couvrant le Berry, le Sud de la Sologne et la Creuse. Plusieurs élevages présentaient des sujets intéressants, bien typés et de bon potentiel laitier. Depuis 2007, le Centre des Ressources Génétiques du Berry (devenu Pôle BioDom'Centre) soutient techniquement l’association pour l’enregistrement de la généalogie et pour l’étude génétique et agronomique de la population.